Comment installer un cadran solaire dans le jardin ?

À l’instar des belles statues de jardin, installer un cadran solaire ne manquera pas également de donner du cachet à sa décoration extérieure. Disponible en différentes déclinaisons de formes, de matériaux et de couleurs, il sait s’adapter à de nombreux styles d’aménagement. Outre son aspect décoratif, son côté pratique et écologique a aussi de quoi séduire. Difficile en tout cas de ne pas succomber au charme unique, sobre, intemporel et rustique de cet objet d’ornement sans pareil ! Néanmoins, ce n’est pas toujours évident de comprendre le principe de fonctionnement d’un cadran solaire. C’est pourquoi nous vous disons tout sur le sujet. De même, découvrez nos conseils installation cadran solaire.

Le fonctionnement d’un cadran solaire en détail

Installer un cadran solaire dans son décor, c’est bien. Mais, saisir comment il fonctionne exactement et savoir lire l’heure qu’il indique, c’est encore mieux. Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’un cadran plan (horizontal ou vertical méridional) ou d’un cadran solaire à poser, le principe reste le même. Le fonctionnement d’un cadran solaire repose en effet sur la projection de l’ombre de la tige sur la table graduée. Appelée également style ou gnomon, cette tige immobile permet ainsi de connaitre l’heure solaire vraie. Et ce, en mesurant l’angle horaire du soleil. Partant de ce principe, le déplacement de l’ombre du gnomon au cours de la journée reflète la rotation de la Terre. À noter que comme l’ombre se déplace à l’opposé de la course du soleil, le cadran se lit d’Ouest en Est.

installer un cadran solaire

Mais, concrètement, l’heure solaire marquée par les cadrans n’est pas uniforme. Raison pour laquelle il est intéressant d’évaluer l’heure légale en se basant sur l’heure affichée sur le support gradué. Pour ce faire, il convient d’y appliquer trois corrections. Tout d’abord, il y a la correction en longitude. D’autre part, il faut prendre en compte l’équation du temps. Autrement dit, l’inclinaison de l’axe de rotation et la variation de la vitesse de la Terre autour du soleil. Pour finir, il importe de ne pas oublier d’ajouter les heures d’hiver (+ 1 h) et d’été (+ 2 h).

Comment installer un cadran solaire ?

En pierre reconstituée, en fonte, en schiste…, le cadran solaire est une pièce de décoration qui a toute sa place dans son espace outdoor. Cependant, installer un cadran solaire ne doit en aucun cas s’opérer au hasard. Voici donc quelques conseils installation cadran solaire à considérer pour ne rien rater des atouts de cet accessoire de déco.

fonctionnement d'un cadran solaire

Premièrement, il est primordial de faire attention au choix de l’emplacement idéal pour l’installation du cadran. Il doit bien évidemment tenir compte de son exposition au soleil. Ainsi, vous avez tout à fait la possibilité d’installer un cadran solaire n’importe où tant que l’endroit bénéficie d’une durée d’éclairement journalier suffisant au cours de l’année. Pour assurer sa pérennité dans le temps, il convient également de le mettre à l’abri des intempéries.

En outre, la position du cadran dépend du modèle choisi. Dès lors, s’il s’agit d’un cadran solaire vertical, il vaut mieux le placer sur un mur :

  • Plein sud pour un cadran méridional (à positionner perpendiculairement à l’Est et à l’Ouest)
  • Au Nord pour un cadran septentrional

Quant au cadran solaire horizontal, polaire ou équatorial, il peut se placer à même le sol, sur une stèle ou un piédestal. Il en va de même du cadran solaire à poser ou cadran sphère armillaire.

conseils installation cadran solaire

Attention ! L’orientation est un point à ne surtout pas négliger lors de l’installation de votre cadran solaire. La détermination des coordonnées géographiques du lieu (latitude et longitude) est donc de mise. La latitude permet de donner la position sur la terre du cadran solaire par rapport aux pôles et à l’équateur. Pour la fixer, il suffit de se référer à son GPS, son téléphone portable ou bien sur internet. Pour ce qui est de la longitude, elle sert à définir le méridien, c’est-à-dire le plan vertical Nord-Sud ou le midi solaire. Celui-ci permet effectivement de connaitre la bonne orientation pour le gnomon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*