8 astuces simples pour économiser l’eau.

Notre planète est constituée de 97% d’eau salée et de 2,5 % d’eau douce. L’eau salée étant impropre à la consommation, c’est d’eau douce qu’il s’agit lorsque nous parlons de raréfaction de l’eau. Tout le monde le sait, l’eau est une des ressources indispensables à tout forme de vie sur terre. Pourtant, sa mauvaise répartition et disponibilité sont une réalité pour beaucoup de monde. Économiser l’eau doit être une priorité pour tout un chacun. Pour cela, il est nécessaire de revoir et modifier quelques-unes des habitudes liées à notre consommation d’eau. Ce n’est plus un besoin, mais une urgence. Quels sont les facteurs de cet appauvrissement et que pouvons-nous faire face à une telle situation ? Explorons ensemble quelques éléments de réponse.

Le changement climatique

réchauffement climatique

C’est une réalité qui se matérialise de plus en plus chaque jour. Le changement climatique provoque une dérégulation des pluies et une mauvaise répartition des précipitations. Les effets environnementaux et humains sont catastrophiques.

La pollution

Des grandes usines qui rejettent leurs substances toxiques dans les fleuves attenants, aux marées noires d’hydrocarbures en passant par la contamination des différents moyens de transport, qu’elle soit intentionnelle ou accidentelle, la pollution est bien là. Les inconvénients et possibles solutions sont connus de tous, mais tout se complexifie du moment où des enjeux géopolitiques s’entremêlent. Les tensions engendrées entre la primauté des intérêts économiques et les problèmes environnementaux et humains rendent en effet difficile la mise en place de protocoles comme celui de Kyoto par exemple.

Une population mondiale grandissante

Les nappes phréatiques, qui contiennent environ 30% des réserves en eau douce, s’affaiblissent d’année en année. Avec une population de 2,5 milliards d’êtres humains de plus d’ici 2050, la demande en eau ne va cesser d’augmenter tandis que la disponibilité ne cesse de diminuer.

Que faire face à un tel scénario pour économiser l’eau ?

C’est sûr, la situation n’est pas à même de rassurer quiconque prend conscience de la situation actuelle. Mais paniquer ne sert en aucun cas à améliorer ne serait-ce qu’un chouia l’actuel panorama.

C’est pourquoi nous avons résumé en 8 points quelques astuces simples à la portée de tous.

1. Prendre une douche (courte) plutôt qu’un bain !

En voilà une habitude gourmande en eau ! Un bain c’est plus de 100 litres d’eau à chaque fois. Il ne s’agit pas de ne plus jamais prendre de bain mais simplement de réduire cette habitude.

 

2. Éviter de laisser couler l’eau

Que ce soit dans la salle de bain comme dans la cuisine, l’utilisation du robinet est récurrente au cours d’une journée. Pourquoi laisser couler l’eau lorsqu’on se lave les dents, lorsqu’on se rase ou lorsqu’on lave ses légumes ? Cela peut sembler être un détail, mais il fait toute la différence au moment d’économiser l’eau. Les robinets peuvent également se munir d’un réducteur de débit. On passe ainsi de 15 litres à seulement 5 par minute.

 

3. Opter pour des pommeaux économiques

Les pommeaux économiques permettent de réduire le débit d’eau de 150 litres par minute à seulement 6 litres par minute ! Cette seule donnée devrait suffire pour vous convaincre !

 

4. Repérer les éventuelles fuites

économiser l'eau en trouvant fuite

Un robinet qui perd c’est environ 4 litres d’eau par heure. Une chasse d’eau qui fuit c’est 25 litres d’eau perdue par heure ! En plus d’un gaspillage considérable, les fuites se font aussi ressentir sur la facture d’eau !

 

5. Des électroménagers économes

En plus de bien remplir votre lave-vaisselle ou votre lave-linge avant de les lancer, choisissez des électroménagers dotés d’un programme éco. C’est le cas de la plupart des appareils aujourd’hui, à nous d’utiliser ces programmes !

 

6. Considérer des arrosages alternatifs

Revoir son système d’irrigation, en voilà une action bienfaisante pour la planète ! Il existe plusieurs systèmes d’arrosage éco-friendly. Parmi eux, le goutte-à-goutte, qui permet une régulation de la pression d’eau ou encore l’utilisation d’un arrosoir plutôt que d’un tuyau. Enfin, si vous êtes un minimum bricoleur, pourquoi ne pas installer un système de récupération des eaux de pluie ? C’est une source d’eau gratuite et le net regorge de tutoriels.

 

7. Des petits efforts pour réduire l’arrosage

Parmi les nombreux bienfaits du paillage, cette technique ancestrale permet de retenir efficacement l’humidité et donc de réduire les arrosages. Pensez aussi à arroser le soir afin d’atténuer l’évaporation.

 

8. Éviter les intrants chimiques

Comme décrit plus haut, l’état des nappes phréatiques est critique. Or, l’utilisation de produits chimiques de synthèse est extrêmement difficile à éliminer une fois les sous-sols atteints. Préférez les méthodes non agressives pour l’environnement et tout aussi efficaces !

Vous voyez, aucun besoin de transformer radicalement son mode de vie afin de mettre en place de simples gestes écoresponsables. Et vous ? Quel est votre meilleur conseil afin d’économiser l’eau ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*