Avantages et inconvénients pour vous aider à choisir une haie végétale

Afin de se protéger des regards indiscrets du voisinage, rien ne vaut une haie végétale. Naturelle ou artificielle, elle ne manquera pas d’ailleurs d’apporter du charme à votre aménagement extérieur. Idéale pour clôturer le jardin, elle vous préserve également des intempéries (vent, soleil, pluie…), bruits et pollution. Et ce n’est pas tout ! Elle permet aussi d’attirer les insectes auxiliaires dans votre jardin. Bien évidemment, pour pouvoir profiter de tous ces avantages, il convient de bien faire son choix. Alors, comment choisir une haie végétale ? Quelle espèce choisir pour sa haie ? Éléments de réponse.

Choisir une haie végétale : naturelle ou artificielle ?

Envie d’une haie pour clôturer son jardin ou rehausser sa décoration d’extérieur ? Aussi pratique que décorative, la haie végétale est ce qu’il vous faut. Mais, du coup, que choisir ? Une haie végétale naturelle ou artificielle ? Eh bien, cela dépend avant tout de vos besoins et de vos attentes. Pour vous aider alors dans votre décision, découvrez leurs atouts et leurs points faibles.

Avantages et inconvénients d’une haie végétale naturelle

Une haie végétale naturelle a véritablement le chic pour agrémenter votre extérieur. Son caractère naturel et champêtre contribue en effet à l’embellissement et à l’originalité de votre extérieur. Très appropriée comme haie pour clôturer son jardin, elle se décline en de nombreuses typologies. Haie fleurie, défensive, persistante, bocagère…, il y en a pour tous les gouts. Haie végétale libre ou taillée, monospécifique ou variée, elle s’adapte à toutes vos envies déco. En outre, elle favorise la biodiversité de votre espace outdoor et y crée un microclimat tempéré. Par contre, elle demande beaucoup d’attention pour ce qui est de son entretien (taille, traitement contre les nuisibles, arrosage…). De même, sa mise en place n’est pas toujours chose aisée.

Haie naturelle, quelle espèce choisir pour sa haie

Haie végétale artificielle : les plus et les moins

Si vous souhaitez choisir une haie végétale sans entretien, la haie artificielle est l’idéal. Sa principale force réside effectivement dans le fait que vous n’avez pas à l’entretenir régulièrement. Un petit dépoussiérage une à deux fois par an suffit. Pour les feuilles les plus sales, privilégiez un nettoyage au chiffon doux et à l’eau savonneuse. Facile et rapide à installer, elle vous fait également profiter d’un rendu visuel joliment vert tout au long de l’année. Seul problème : elle ne permet pas de créer une haie végétale mixte et colorée contrairement à une haie naturelle.

Choisir une haie végétale, haie de clématites

Quelle espèce choisir pour sa haie ?

Au moment de choisir une haie végétale, il est essentiel de déterminer vers quelle espèce se tourner pour la former. Bambou, laurier, thuya…, le choix ne manque pas pour la création de votre haie végétale monospécifique.

Une haie de bambou pour une touche plus exotique dans son jardin

Plantes brise-vue par excellence, les bambous ont le grand avantage d’ajouter de l’exotisme à votre jardin. En plus, c’est indéniable ! Pour délimiter votre propriété, il n’y a pas mieux qu’une haie de bambou. Simple à planter et promettant une croissance rapide, cette haie naturelle est aussi très facile d’entretien. Adaptée pour masquer un vis-à-vis déplaisant, elle offre un écran de verdure tout ce qu’il y a de plus esthétique. Par ailleurs, elle est propice à une atmosphère zen. Grâce à son feuillage persistant et son impressionnante homogénéité, elle est d’une grande efficacité en tant de brise-vent. Qui plus est, choisir une haie végétale de bambou vous conservera des bruits désagréables. Toutefois, les espèces de bambous traçants (phyllostachys, semiarundinaria, pleioblastus, pseudosasa) requièrent l’installation d’une barrière anti-rhizome. Et ce, afin que leurs pousses ne puissent pas envahir l’espace de vos voisins.

Pourquoi ne pas choisir une haie végétale en thuyas ?

Autre option intéressante : planter une haie végétale en thuyas. Utilisés fréquemment pour former des haies de jardin, les thuyas se plantent facilement et poussent rapidement. Pouvant rester verts toute l’année, ils protègent parfaitement bien des indiscrétions des voisins et des désagréments du vent. D’autant plus qu’ils tolèrent la majorité des sols. Très robuste, une haie de thuyas affiche aussi une résistance incomparable contre la pollution.

haie pour cloturer son jardin

Néanmoins, ces plantes brise-vue entrainent l’acidification du sol à ses pieds. De ce fait, ils sont particulièrement défavorables à toute forme de vie souterraine. D’autre part, comme ils sont vigoureux et étouffants, ils ne peuvent aucunement s’associer avec d’autres arbustes. C’est pourquoi vous devriez investir dans une haie artificielle imitation thuya.

Miser sur les lauriers pour former la haie pour clôturer son jardin

Adaptés aussi bien en massif qu’en haie, les lauriers (laurier palme, laurier-cerise ou Prunus laurocerasus) sont des arbustes vigoureux, une espèce rustique à croissance rapide. La haie de lauriers se distingue ainsi par son pouvoir occultant et phonique ainsi que sa résistance au vent.

Comment choisir une haie végétale, la haie de laurier

Elle nécessite en revanche un entretien régulier. Taille-haie électrique, cisaille à haie, arrosoir…, vos outils de jardinage ne risquent donc pas de chômer. Dès lors, pour vous faciliter la vie, que diriez-vous de choisir une haie végétale de lauriers artificiels en rouleau ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*